GUÉRET L’A FAIT : VICTOIRE SUR VICHY 8/6.

Les joueurs de l’Allier, invaincus, 16 victoires, 1er au plan national, sont donc tombés cette après-midi sur le terrain de Cher du Prat. Certes, la marge est étroite mais les vert et noir ont mis un cœur énorme et une combattivité constante pour l’emporter sans discussion compte tenu des franches occasions qu’ils ont su se créer. Plus que jamais, la qualification est en ligne de mire !

Le public nombreux a assisté à une très belle rencontre, les deux adversaires ne ménageant pas leurs efforts et assurant à la partie un niveau technique épatant. Durant les 20 premières minutes, les équipes ont jaugé, testé points forts et faibles sans vraiment trouver des failles avant que le jeu ne s’emballe sur plusieurs turn over au terme desquels Le Roux – excellent une nouvelle fois – parvenait à décaler Grandeau. Essai ou non sur le poteau de coin ? L’arbitre – Plilippe Anglade -refusait la validation de cette superbe action conclue dans un plongeon confus. Il aurait pu quelques minutes plus tard accorder un essai de pénalité sur une bousculade alors qu’Adenis – très présent – partait à la poursuite d’un ballon tapé dans l’en-but. Le referee se borna à siffler (31’) une faute qu’Hamsa transformait en trois premiers points. Le botteur local avait échoué bien plus tôt sur une très belle tentative des 51 m. 3/0 à la pause, l’incertitude demeurait.

Et elle devait s’éterniser durant la seconde période. Le pressing guéretois contrariait les envolées des trois quarts du RC Vichy. Sur un long déplacement au pied de Sizbiladze, Le Roux coincé concédait une touche à 5m de sa ligne. Une très longue occupation visiteuse, une série de coups de boutoirs firent redouter que le RCGC ne craque. Mais les locaux ne cédèrent pas. Admirables d’abnégation défensive, les vert et noir repoussèrent le leader, concédèrent des pénalités pour des penaltouches infructueuses qui obligèrent Vichy à se résoudre à tenter les trois points de l’égalisation : 3/3 grâce à Benoit à la 58’.

La réaction guéretoise est vive : Le Roux donne le ballon d’essai à Lascout ! Passage en touche ! A dix minutes du terme, les visiteurs sur une très belle pénalité de Benoit prennent l’avantage 6/3. Ils vont tenir ce résultat avant que Guéret n’opte pour une penaltouche sur laquelle l’arbitre siffle un carton blanc aux vichyssois. Rebelote, Vichy défend près de sa ligne avant que Le Roux n’alerte Beldean d’une longue passe pour l’essai libérateur en coin. Pour exulter, on attendraencore quelques instants et une monumentale touche trouvée par Marchand. Le leader est dans ses 22m, dans les cordes et s’incline sur la pelouse creusoise ! Une belle première !