GUERET 16 LES ANGLES 13 : COURTE MAIS TRES LOGIQUE VICTOIRE.

Et les guéretois peuvent même nourrir des regrets justifiés ! Après une première mi-temps équilibrée, les vert et noir ont pris à la gorge l’opposition gardoise et ont inscrit le minimum, à savoir deux essais. Ils ont aussi laissé filer 10 points au pied ! Des échecs qui vont compliquer la rencontre retour dans une semaine.

Assumée ou non, la crainte du leader de la poule 6 a-t-elle empêché les locaux de bien rentrer dans le match ? Toujours est-il qu’une fébrilité certaine amenait un essai en contre baptisé « casquette » dans les premières minutes. Avec la transformation de Mmidouche, 7/0 pour les visiteurs.

Précisons d’ailleurs que le temps n’était pas aux couvre-chefs de plein soleil : après les grosses pluies, une bruine tenace devait accompagner les débats. En n’annulant pas les intentions de jeu de part et d’autre même si Les Angles usait beaucoup des chandelles et cherchait à provoquer des fautes. Et en commettait à son tour pour permettre à Le Roux d’inscrire 3 points. A la 20’ une échauffourée valait carton jaune à Adenis et Mathis et Le Roux ajoutait 3 points ;  7/6. Le jeu restait plaisant et d’un bon niveau. A une percée de Le Roux – trop gourmand dans la finition – les gardois répliquaient par un contre de 70m qui échouait dans l’en-but. Deux penaltouches de ces mêmes joueurs étaient fort bien contrées et la mi-temps intervenait sur ce score de 7/6.

La suite devait être à l’avantage quasi incessant du RCGC. Soudés, combattifs, alternant charges et ballons écartés, les creusois dominaient outrageusement un adversaire devenu à son tour fébrile et pris dans la nasse. Le capitaine Lascout jouait vite une pénalité près de la ligne pour aplatir. Hélas la transformation était manquée, 11/7. Une longue échappée de Marchand, une belle touche de Le Roux portaient le danger. Un ballon bien travaillé propulsait Guyot derrière la ligne, 16/7, la conversion échouant de nouveau. Il restait un gros quart d’heure à jouer : le nombreux et bruyant public croyait que le clou pouvait encore plus s’enfoncer ! Un carton jaune pour Lejeune, une pénalité réussie et les Angles recollait un peu alors que Guéret deux minutes plus tard ne trouvait toujours pas la cible ! Un nouveau carton jaune réduisait les visiteurs à XIV. Ce qui ne les privait pas grâce à une belle touche trouvée d’investir les 22m, de bénéficier d’une nouvelle chance que leur buteur validait 16/13 au final.

Une belle victoire certes,  amplement méritée ; suffisante pour la revanche près d’Avignon ? 2ème manche dans huit jours et il faudra être sur le pont !