ET UN BONUS DE PLUS !

 

Chez le leader, les vert et noir ont quitté le terrain sans rendre les armes après avoir livré un combat sans retenue à des vichyssois contrés par une super défense guéretoise. Défaite 10/6, score acquis à la pause. Les supporters thermaux n’ont pas reconnu leur équipe habituée à des cavaliers seuls. Et pour cause : l’énorme présence des visiteurs dans l’affrontement durant tout le match (quasiment cantonnés dans leur moitié de terrain en seconde période) aura étouffé les velléités  locales et fait perdre ses repères au public de Darragon !

Des défenses prenant le pas sur des intentions offensives, un jeu plus restrictif et souvent haché par des blessures et cartons, la faillite au pied de l’ouvreur de Vichy (quatre pénalités ratés) voilà les autres ingrédients essentiels d’une partie où l’investissement fut primordial. Les guéretois n’eurent pas réellement d’occasions de franchir la ligne ou de convertir au pied après la pause (aucune tentative potentielle sifflée !) et il fallut encore hausser la solidarité collective après les sorties sur blessures de Guyot – Dexidour et Sokiveta, excusez du peu. Chapeau aux acteurs de ce bon résultat : énième bonus pour le RCGC, six points ainsi ajoutés au classement où, plus que jamais, le haut du tableau semble vraiment dans les cordes des vert et noir. Prochaine rencontre à Gourdon dans 15 jours.

MIEUX QUE MERITANT…

On ne va pas s’en tenir au résultat sec (défaite 40/8). La B affrontait une opposition de 1er rang complète, joueuse et nantie d’un banc plus que compétitif. Or, durant près de 60’, les réservistes ont plutôt tenu la dragée haute à un adversaire de ce calibre. Pas simplement avec abnégation. En osant saisir des opportunités de contre, en ne lâchant rien défensivement alors qu’un essai dès l’entame aurait pu déstabiliser définitivement… Longtemps le score resta bloqué à20/3 avant que Villetorte ne concrétise la présence de ses équipiers durant le premier quart d’heure de la seconde période. (20/8)

La suite fut logiquement plus compliquée.

La B de Gourdon forfait général, la réserve pourra mettre à profit trois semaines pour récupérer, poursuivre l’apprentissage et l’intégration des jeunes avant d’accueillir un autre gros morceau Figeac.