EN MÊLEE du 28 août

PREMIER MATCH PLUTÔT EMBALLANT !

Ambiance un peu champêtre samedi dernier sur le terrain annexe et une belle affluence curieuse de découvrir le cru 2018/2019. A dire vrai, ce sont des vert et noir encore très incomplets et avec un effectif encore court (licences en retard) qui ont affronté le groupe beaucoup plus fourni de la JA Isle. On pouvait redouter une confrontation déséquilibrée. Il n’en fut rien. Bien au contraire !

Avec un groupe donc assez mixte et jeune, le RCGC a tenu la dragée haute aux banlieusards limougeauds pensionnaires de la fédérale 2. La rigueur défensive, l’engagement collectif et les intentions de jeu ont permis aux locaux de dominer souvent et maîtriser leur sujet. Avec 18 joueurs sur la feuille de match, on aurait pu penser que les nombreuses rotations chez l’adversaire auraient permis de faire craquer les vert et noir dans les clous à la mi-temps : deux essais de chaque côté ! Il n’en fut rien. Au final, les guéretois se sont inclinés 24/19. Un résultat plus qu’encourageant.

Des retours et des confirmations

On avait déjà apprécié la saison dernière l’abattage dynamique de Gaspard ; beaucoup de spectateurs ont découvert les qualités de Delmur titularisé en numéro 9. Vif et inspiré, le demi de mêlée a formé avec Lascout une paire intéressante. Tout comme les deux centres, « l’ancien » Lejeune, le nouveau venu Delfour,  fluides et combattifs. Autres satisfactions, la bonne forme et le dynamisme de Moraru, Guyot ; la reconversion au talonnage de Valent, entre autres car le groupe s’est montré collectivement épatant dans un rugby offensif et opportuniste.

Pour preuve : la passe au pied lumineuse de Lascout pour son ailier Richard et le déboulé de ce dernier sur 50 m pour déposer sa nouvelle carte de visite à son vis-à-vis ! On a aimé encore la prestation de Correia en 15. Le transfuge de Figeac avait fait des misères aux creusois avec son quinze du Lot. Sous son nouveau maillot, il devrait s’installer en dynamiteur. Enfin, on a énormément apprécié le retour de Despinardes. Après des années sans rugby, sans doute séduit par la dernière saison des guéretois, il a décidé de remettre ça ! Quelle bonne idée ! Et un atout de plus dans l’effectif 2018/2019 encore incomplet et qui va s’enrichir de deux nouvelles arrivées cette semaine.

Double affiche vendredi soir

Après Isle, Saint- Yrieix – encore une équipe de Fédérale 2 – se déplace à Guéret. A la demande des arédiens, les rencontres entre équipes I et II se dérouleront à la même heure, coup d’envoi 20 h, terrain honneur et annexe. Ces matchs s’inscrivent dans un long week-end de stage de préparation des guéretois. N’oublions pas que le championnat débutera dans une semaine sur le terrain de Riom. Une ouverture identique à celle vécue la saison précédente et dont on espère une issue plus favorable ! Ouverture aussi pour cadets et juniors versés en poule de brassage : les juniors en lice avec Saint-Junien et Saint Yrieix, les cadets, Pompadour et Saint-Junien. Les championnats ne vont plus tarder à se lancer.

 

 

PREMIER MATCH PLUTÔT EMBALLANT !

Ambiance un peu champêtre samedi dernier sur le terrain annexe et une belle affluence curieuse de découvrir le cru 2018/2019. A dire vrai, ce sont des vert et noir encore très incomplets et avec un effectif encore court (licences en retard) qui ont affronté le groupe beaucoup plus fourni de la JA Isle. On pouvait redouter une confrontation déséquilibrée. Il n’en fut rien. Bien au contraire !

Avec un groupe donc assez mixte et jeune, le RCGC a tenu la dragée haute aux banlieusards limougeauds pensionnaires de la fédérale 2. La rigueur défensive, l’engagement collectif et les intentions de jeu ont permis aux locaux de dominer souvent et maîtriser leur sujet. Avec 18 joueurs sur la feuille de match, on aurait pu penser que les nombreuses rotations chez l’adversaire auraient permis de faire craquer les vert et noir dans les clous à la mi-temps : deux essais de chaque côté ! Il n’en fut rien. Au final, les guéretois se sont inclinés 24/19. Un résultat plus qu’encourageant.

Des retours et des confirmations

On avait déjà apprécié la saison dernière l’abattage dynamique de Gaspard ; beaucoup de spectateurs ont découvert les qualités de Delmur titularisé en numéro 9. Vif et inspiré, le demi de mêlée a formé avec Lascout une paire intéressante. Tout comme les deux centres, « l’ancien » Lejeune, le nouveau venu Delfour,  fluides et combattifs. Autres satisfactions, la bonne forme et le dynamisme de Moraru, Guyot ; la reconversion au talonnage de Valent, entre autres car le groupe s’est montré collectivement épatant dans un rugby offensif et opportuniste.

Pour preuve : la passe au pied lumineuse de Lascout pour son ailier Richard et le déboulé de ce dernier sur 50 m pour déposer sa nouvelle carte de visite à son vis-à-vis ! On a aimé encore la prestation de Correia en 15. Le transfuge de Figeac avait fait des misères aux creusois avec son quinze du Lot. Sous son nouveau maillot, il devrait s’installer en dynamiteur. Enfin, on a énormément apprécié le retour de Despinardes. Après des années sans rugby, sans doute séduit par la dernière saison des guéretois, il a décidé de remettre ça ! Quelle bonne idée ! Et un atout de plus dans l’effectif 2018/2019 encore incomplet et qui va s’enrichir de deux nouvelles arrivées cette semaine.

Double affiche vendredi soir

Après Isle, Saint- Yrieix – encore une équipe de Fédérale 2 – se déplace à Guéret. A la demande des arédiens, les rencontres entre équipes I et II se dérouleront à la même heure, coup d’envoi 20 h, terrain honneur et annexe. Ces matchs s’inscrivent dans un long week-end de stage de préparation des guéretois. N’oublions pas que le championnat débutera dans une semaine sur le terrain de Riom. Une ouverture identique à celle vécue la saison précédente et dont on espère une issue plus favorable ! Ouverture aussi pour cadets et juniors versés en poule de brassage : les juniors en lice avec Saint-Junien et Saint Yrieix, les cadets, Pompadour et Saint-Junien. Les championnats ne vont plus tarder à se lancer.