EN MÊLEE du 11 avril

VICTOIRE et QUALIFICATION !

Un titre qui évoque la formule tennistique « jeu, set et match » venant conclure la fin des échanges. Un peu bousculés en début de partie par Arpajon,  menés 13 à rien après 20’, les vert et noir ont ensuite recollé avant d’infliger les points gagnants sous la forme d’un essai décisif de Le Roux. Après avoir battu la tête de série – le RC Vichy – le RCGC a donc fait tomber son dauphin. La voie est ouverte pour les phases finales.

Du côté de la direction du club, on espère que cette légitime satisfaction va générer un enthousiasme autour du RCGC, une montée en puissance des soutiens – les supporters, le plus large public – pour faire du match « aller » de 32ème de finale fixé au dimanche 29 avril à Guéret, une journée  belle et réussie. Sur le plan sportif,  dans une mobilisation massive d’avant match avec repas sous chapiteau et durant la rencontre avec une foule « des grands jours ». La récompense des joueurs et des entraîneurs prendra tout son sens avec un soutien massif à Cher du Prat.

Le collectif, arme du RCGC

Démonstration contre les cantaliens bien rentrés dans le match, précis au pied et clairvoyants derrière alors que les vert et noir répondaient par des actions isolées, sporadiques ! Petit à petit, le groupe s’est recentré sur une construction plus solidaire. En témoignent les deux essais, un par mi-temps, où les avants ont permis de libérer deux ballons d’essais et offrir ainsi des surnombres ou des intervalles à exploiter. 18/13 au final. Un succès précieux contre un solide adversaire qui terminera second de poule. Quant aux guéretois, ils devront – sans souffler – enchaîner dès dimanche face à Lacapelle Marival avant le dernier match à Mauriac, une semaine avant le début des phases finales. L’objectif consistera surtout à préserver l’effectif et à éviter les blessures avant le 29 avril.

Joies et regrets légitimes

Avec une détermination peu commune, la réserve a renversé « sa petite montagne à elle ». Elle était menée 26/10 à 20’ du terme contre la B d’Arpajon très solide et joueuse qui était venue chercher sa qualification. 20’ durant lesquelles les réservistes bousculèrent l’adversaire, enchaînèrent pour pointer trois essais construits ou opportunistes, transformés pour deux d’entre eux du bord de touche ! Succès 29/26 ! Bravo. Chapeau. En effectuant sa meilleure prestation de la saison contre Saint-Céré / Bretenoux, les juniors ont perdu 22/15. Un placage jugé dangereux a réduit les M18 à XIV alors qu’il restait  plus de 20’ à jouer. Faute indiscutable et tournant du match. Les juniors et leur encadrement quittent amers les phases finales. De même, pour les cadets : après 30’ ils tenaient – de peu ! – le score, 3/0 mais deux erreurs de défense puis deux contres en seconde période ont consumé leurs chances de franchir ce 1er tour contre Surgères. Dommage. Restent des tournois à VII pour prolonger la saison aussi bien pour les M16 que les M18. Enfin, à Nantiat, les trois catégories engagées (M8 M10 et M12) ont obtenu des résultats contrastés un peu en deçà des espoirs de leur encadrement.

Ce week-end : vacances pour l’école de rugby. Dimanche, match en retard contre Lacapelle – Marival dans le cadre de la Journée Partenaires. Rencontres à 14h et 15h30, annexe 1 a priori pour la réserve.