BONNE PREPARATION AVANT LACAPELLE

L’importance de l’avant dernière journée du championnat de Fédérale 3 n’aura échappé à personne, du moins dans les rangs nombreux de l’environnement des vert et noir. Inutile de revenir sur les conditions et les aléas d’une saison qui va donc délivrer son verdict dès dimanche, peut-être. Sans attendre la dernière journée fixée au 19 avril. Avec quatre clubs toujours dans l’expectative : Saint-Cernin – Le Stade Marivalois – Mauriac et Guéret, ces deux derniers a priori les plus soucieux pour leur avenir. On y verra déjà plus clair le 29 mars.

Les gantiers en convenaient : l’équipe du RCGC n’est pas à sa place en queue de classement. Il est vrai que Saint-Junien évolue en poule 6 où les oppositions sont moins consistantes. Mais il est tout autant patent que le groupe guéretois a fort bien tenu la route lors du match amical joué ce samedi à Cher du Prat. Trois essais à deux pour le RCGC, vainqueur mérité au final (19/14) et auteur d’une solide et efficace prestation durant les 40 premières minutes.
Des confirmations
L’état d’esprit des joueurs est irréprochable et – en se forgeant un mental pour le déplacement dans le Lot – les vert et noir sont tournés vers le même objectif d’un maintien assuré au plus vite. L’entente Kermel/Marchand au centre des trois quarts semble trouver ses repères et la longueur du coup de pied de Santonastaso s’avère précieuse. Devant, le jeune Guillemin épate de match en match (deux essais volontaires contre Saint-Junien) et Ciocan retrouve la condition qui en avait fait un espoir du rugby roumain avant sa blessure et sa longue indisponibilité. Voilà des « plus » dans un effectif en jambes et plus cohérent dans le respect des consignes de jeu.
Excès d’optimisme ?
On s’en gardera bien ! D’abord parce que s’imposer à Lacapelle n’est jamais simple et que les locaux grâce à un succès conserverait leur place en Fédérale 3. Les valeurs de ce bouillonnant rugby du terroir et des petites cités ne sont plus à louer et à… redouter ! La maîtrise des nerfs et le cap du premier quart d’heure sont toujours déterminants dans ces rencontres décisives comme l’opportunité d’un contre, la précision des botteurs. Les creusois ont montré du ressort. Au sortir d’un raté désolant face à Vichy, ils ont réagi de la meilleure des manières contre Arpajon. La sortie amicale devant une bonne équipe de Saint-Junien a confirmé. On fera donc confiance aux vert et noir dont la place est et doit être en Fédérale 3.
Sorties tronquées
Les féminines, pour un tout petit point, ne poursuivront pas la compétition. Six plateaux en une saison, cela reste bien court ! Les cadets ont fait le bon choix de se frotter aux Teulière A de Commentry et ont plutôt tenu le choc, défaite 27/10 trop lourde. La réserve seniors a livré une bonne première mi-temps face à son alter ego gantière. Victoire 14/7 et fin de rencontre en queue de poisson : l’arbitre – à juste titre – a préféré écourter suite à une altercation entre protagonistes en perte de lucidité !
Ce week-end : les catégories M6 à M12 participent ce samedi à Bellac aux finales départementales Creuse/Haute Vienne, départ à 7h15. Phases inter – comités pour les M14 à Treignac, départ 11 h. Cadets et juniors contre Arpajon, terrain de Maurs, départ 7h30. Dimanche, équipes I et II à Lacapelle Marival, départ à 7h30.